Serigne Momar Sokhna  » l’Etat ne peut pas pour le moment arrêter l’exportation de l’arachide… »

79

A Kaolack, la décision de suspendre les exportations de graines d’arachide, malgré qu’elle soit saluée par les entreprises huilières, opérateurs privés, stockeurs, transporteurs etc…, est encore loin de résoudre certaines incertitudes liées à la mobilisation du reste de production arachidière de cette année. Selon Serigne Momar Sokhna, porte parole des producteurs du bassin arachidier, cette suspension aura de lourdes conséquences sur les paysans.

« Il ne faut pas le forcer, le gel des exportations de l’arachide. l’Etat ne peut pas pour le moment arrêter l’exportation de l’arachide sinon c’est les paysans qui vont s’en mordre les doigts », a t-il dit.

Pour Momar Sokhna, les Chinois doivent venir pour permettre aux paysans d’écouler leur arachide.  » Comme en 2017-2018 les taxes imposés sur le kg de l’arachide exportée, avait poussé les chinois à boycotter la campagne de commercialisation de l’arachide. L’absence des Chinois avait complètement saboté cette campagne ».

C’est pourquoi, il lance une invite, « Le Président Macky Sall doit prendre ses responsabilités. C’est possible d’arrêter l’exportation mais avant, il faut que l’Etat s’assoie autour d’une table avec tous les acteurs concernés pour discuter de cela », a t-il conclu.

FGS




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *